DONNONS DE LA FORCE À L’ÉCOLOGIE

L’écologie est un enjeu essentiel que nous ne pouvons ignorer. Chaque jour, nous découvrons de nouvelles études, de nouveaux rapports, qui nous avertissent sur les dangers que nous encourons si nous n’y prêtons pas attention. Récemment, nous apprenions que 38000 décès par an seraient dus à la consommation excessive de Diesel. Qu’il y avait en moyenne trente perturbateurs endocriniens différents dans les cheveux de nos enfants. En Île-de-France, 1,6 million d’habitants sont exposés à des concentrations hors-normes de dioxyde d’azote. Face à ces risques sanitaires, nous devons rester vigilants, notamment lorsque le premier ministre Les Républicains du gouvernement a voté contre les lois sur la transition énergétique et la biodiversité alors qu’il était député. L’urgence écologique est trop absente du programme de La République En Marche. Elle doit pourtant être une priorité absolue. Élu à l’Assemblée Nationale, je mènerai une lutte sans relâche pour l’interdiction totale et définitive des pesticides dangereux et des perturbateurs endocriniens, pour le respect des engagements de la COP21, et pour un soutien des énergies vertes afin que nous puissions vivre dans un environnement plus propre et plus sûr. Nous ne pouvons atteindre cet objectif sans envisager une sortie totale du nucléaire d’ici à 25 ans, ni en prenant des initiatives telles qu’une fiscalité verte, qui permettrait par exemple de moduler la TVA en fonction de l’empreinte environnementale du produit.